Pierre a toujours été particulièrement passionné par la biologie, l’écologie des reptiles et des amphibiens. C’est pour cette raison que la Réserve a mis l’accent au départ sur ces groupes d’animaux.

Mais il y a beaucoup d’autres raisons pour lesquelles ces animaux fascinants méritent notre attention…

La Première Réserve Amazonienne Spécialisée en Herpétologie !

La destruction de l’habitat naturel liée à la déforestation est une des principales raisons de la chute mondiale de la biodiversité. Amphibiens et reptiles sont des espèces clés dans le maintien des écosystèmes. En raison de leur manque de popularité et leur discrétion, ils sont souvent ignorés du public voire même des ONG.

La réserve Panthera est l’une des rares réserves à consacrer des efforts considérables à la protection et à la conservation des reptiles et amphibiens, notamment par des programmes de reproduction, mais surtout par la création et la protection d’écosystèmes modifiés destinés à servir de sanctuaires aux reptiles et amphibiens.

Les volontaires participent à la réalisation de zones de protection majeures à l’accès restreint, de sites de pontes artificiels, de points d’eau artificiels permanents, d’abris durables naturels dans des endroits spécifiques pour aider certaines espèces à échapper aux prédateurs durant les phases de gestation.

Les travaux abordant ce sujet incluent :

  • des études générales sur la population et sur les spécimens rencontrés dans la réserve
  •  la création de sites de nidification artificiels
  • la modification des écosystèmes marécageux et autres écosystèmes aquatiques de la réserve
  • la capture, les soins et la libération des reptiles (lorsqu’une intervention est nécessaire)
  • des programmes de reproduction des espèces cibles
  • notre programme de protection du caïman.
Apprenez à manipuler et à identifier les espèces de reptiles et amphibiens présents en Amazonie!

Le Saviez-Vous ?

Les serpents sont excellents pour réguler les animaux vecteurs de maladies infectieuses tels que les rongeurs, les oiseaux ou les chauves-souris. En effet ces derniers peuvent être porteurs de dangereuses maladies comme la leptospirose, la grippe aviaire ou la rage. Même si un serpent consomme une chauve-souris porteuse du virus de la rage, le virus ne peut pas survivre dans l’organisme du serpent qui dispose de capacités différentes de celles des mammifères. La disparition des serpents peut être un des facteurs menant à la prolifération de maladies infectieuses.

Certes, passion et dévouement en herpétologie, mais nous avons d’autres spécialités…

Permaculture Amazonienne – Gestion d’un Agroécosystème Biologique

Bien qu’Alexandra participe à des études d’herpétologie aux côtés de Pierre, sa spécialité réside davantage dans l’agroécologie et la production alimentaire durable.

Notre système agricole est le fruit de la passion d’Alexandra pour la permaculture néotropicale qui implique la sélection et la culture rigoureuses de plantes tropicales indigènes dans le but de promouvoir la biodiversité locale. Ce système nous permet de produire et récolter fruits, légumes, herbes, champignons… pour la cuisine de la réserve.
Précurseurs de la permaculture en Amazonie, nous utilisons des techniques agricoles durables pour inciter les agriculteurs locaux à gérer correctement leurs cultures. Nos méthodes permettent de produire plus de fruits dans des plus petites parcelles.

Dans un souci de préservation des zones boisées de la réserve, nous travaillons sur des zones gravement dégradées telles que des parcelles agricoles abandonnées ou de vieux pâturages pour bovins que nous transformons en parcelles de permaculture.

En sélectionnant ces types de zones, nous pouvons appliquer nos techniques de régénération et de reconstruction des sols pour obtenir un sol fertile et sain et le maintenir, ce qui est essentiel pour finalement optimiser la productivité des futures cultures.

Nous associons ensuite des groupes de plantes locales entre elles, nous nous rapprochons au mieux de la stratégie de la forêt, nous recréons un écosystème. Une plante apporte des nutriments, une autre une protection du sol, et finalement une autre, produit des fruits. Zéro engrais, zéro pesticide, zéro herbicide, le nettoyage si nécessaire se fait à la main.

Les différentes tâches incorporées dans notre projet de permaculture sont les suivantes :

  • Récolter les fruits et légumes produits
  • Planter des graines de diverses espèces dans notre pépinière
  • Créer une terre noire fertile pour nos plantes
  • Repiquer des plantules matures et robustes sur leurs sites désignés
  • Planter des plantes couvre-sols pour protéger et nourrir le sol
  • Éliminer / maintenir les mauvaises herbes agressives
  • Taille des branches de plantes malades
  • Création de Biocharbon

Une fois par semaine, nous partons cueillir, déguster, les fruits produits dans ces parcelles biologiques, comme les bananes, oranges, papayes, ananas…

En période de production de cacao ou de café, les fruits sont transformés sur place, nous préparons du chocolat et du café biologiques.
Les fruits non consommés sont déshydratés dans un séchoir solaire pour les conserver plus longtemps.

Nous disposons également les fruits non consommés dans des endroits stratégiques de la réserve pour inciter les mammifères à rester au cœur de celle-ci et ainsi mieux les protéger.